La chronique mensuelle – Bravo !

La chronique mensuelle – Bravo !

Rien que l’entrée de la nouvelle boutique veveysanne Bravo ! est pour ainsi dire magique en tant que visiteur. Pour trouver l’enseigne, il faut être un public averti pour ne pas la manquer. Situé à côté de l’hôtel de ville, il te faut t’engouffrer dans un petit passage longé par une grande vitrine qui finit par s’ouvrir sur un espace immense de 400 m2. Le lieu est simplement unique par son atrium émanant une belle lumière du plafond et ses colonnades rappelant l’ancien restaurant oriental. C’est dans cet espace que Camille a décidé d’offrir une meilleure visibilité à la variété de la production locale. Suis-le guide, c’est par ici! 

Le concept store

L’idée du concept store lui est venu à l’esprit en visitant de grandes villes tels que Londres, Paris ou Bruxelles. Camille, gérante du lieu, s’était déjà lancée auparavant dans le secteur de l’alimentaire en créant l’Esquisse, le restaurant de l’Hermitage, le traiteur Paris-Zurich, la livraison de tartares et la Table d’Igor à Morges. Elle a choisi de ne pas écarter le domaine alimentaire parmi sa sélection à la boutique qui propose design, artisanat et mode.
Camille a donc décidé de ramener l’idée du concept store dans ses bagages et de le faire vivre à Vevey. « J’ai choisi Vevey parce que je crois beaucoup en cette ville. Je pense que c’est une ville où il y a pas mal de petits designers, petites boutiques qui sont très sympas. C’est également une ville qui est très ouverte au tourisme. Je pense que c’est intéressant de présenter la Suisse sous différents domaines et de se pencher sur une ville comme Vevey » commente-elle.

Bravo ! a un message qui s’approche de tout ce qui est naturel, santé, bien-être et aussi dans un esprit de non gaspillage. Il y a cette idée de contrer la surconsommation. Camille souhaite s’avancer sur une prise de conscience écologique et éthique dans la fabrication des produits. D’ailleurs, on tient compte des intolérances alimentaires et cosmétiques, c’est le concept de Bravo !

Un point qui manquerait encore à sa gamme serait une ligne de maquillage naturelle mais apparemment, ce n’est pas chose facile à trouver. Elle nous raconte que beaucoup de produits se font au minéral, ou autres, mais trouver du local 100%, elle peine un peu. Donc si tu détiens le secret d’une marque de maquillage naturelle suisse, elle reste tout ouïe aux propositions !

On note que le site web Bravo ! est à la base une plateforme où Camille prend plaisir à écrire de petits articles. Après une petite pause, elle est de retour cet été avec de nouvelles idées alors, reste connecté.

 

 

 

Le lieu

Démarrer dans le lieu n’a pas été évident comme avec l’inondation qui a crée des dégâts dans une grande partie de la marchandise au sous-sol. Il a fallu retrousser ses manches, rafistoler les dégâts et recommander des pièces aux artistes. Heureusement, la page est tournée. La magie de l’architecture du lieu remis à neuf opère, crois-moi, rien que pour cet aspect ça en vaut le détour.
Grâce à Camille nous découvrons la toute nouvelle production artisanale de la limonade Lausanne citron. C’est un vrai régal à déguster dans cet espace mettant à disposition quelques tables et chaises pour venir s’installer et goûter à leurs produits faits maison.

Bravo ! se divise en deux niveaux avec au rez-de-chaussée l’épicerie fine, les bijoux, les livres/jeux de la marque Helvétique et bien sûr, le coin café. On y trouve également quelques têtes de gondoles dédiées à certains artistes.
Au sous-sol se trouve un espace de divertissement pour les enfants, plus loin des accessoires dédié à l’homme, du linge de maison et des articles de mode. « C’est un espace qui se veut un peu plus libre et modulable pour accueillir des séances de yoga, conférences, présentations de travaux, goûters d’anniversaire » ajoute Camille.

Tu remarqueras qu’au rez-de-chaussée se cache une micro exposition dans une ancienne cabine téléphonique. L’artiste exposant prendra par la suite place à la plus grande exposition au sous-sol. « Les deux expositions changent à peu près tous les 3-4 mois. Actuellement nous recevons une céramiste qui s’appelle Sylvie Godel, qui expose aussi au Mudac, et également une créatrice de bijoux qui s’appelle Caroline Soldevilla. Elle explique sa démarche autour de la création de bijoux à base de végétaux » nous raconte Camille.

 

 


L’artisanat suisse

A ses yeux il était évident d’exposer de la production locale, il n’y a nul besoin de chercher des petites pépites ailleurs vu qu’elles existent déjà ici.

Le nom du lieu est venu à Camille comme une évidence : « Bravo ! c’est une manière de féliciter finalement différents créateurs qui sont juste à côté de nous et qui font des choses avec beaucoup de talent. C’est un message assez positif, qui convient bien et c’est un mot qui se comprend dans plusieurs langues, en tout cas celles parlées en Suisse ».

En ce qui concerne les repérages d’artistes pour la boutique, Camille a fait ses recherches via internet et les réseaux sociaux. Il lui tenait à coeur de mettre en lumière des travaux de personnes n’ayant pas de distribution propre. Un autre point positif est l’impact qu’a eu l’ouverture de la boutique qui s’est révélé propice à des nouvelles rencontres et coups de foudre. Depuis, certains créateurs font à présent parti de l’aventure.
Les artistes sont exposés à la boutique de manière permanente et les collections changent suivant les saisons. Mais Camille ne reste jamais fermée à l’idée d’une nouvelle collaboration.

Son dernier produit coup de coeur à la boutique va tout droit à la marque de cosmétique naturelle à base d’huile végétale : Heno. La marque s’adresse dans sa gamme autant à la femme que l’homme. « Très récemment il y a une huile et une pommade du barbu qui viennent d’entrer en rayon, c’est aussi à base huile végétale naturelle. On s’est dit que dans l’espace réservé à l’homme, il nous fallait soigner les jolies barbes de nos hipsters » nous raconte-elle, un petit sourire en coin.

 

On pourrait comparer Bravo ! à la caverne d’Ali Baba par sa variété et les divers petits recoins que l’on découvre en s’y baladant. Côté épicerie fine, je reste très curieuse de tester les pop corn framboise chia ou Gruyère Aop et poivre noir sans oublier les produits made in Bravo ! avec « de l’amour et…du ketchup maison/des condiments/de la confiture artisanale/et une pincée de sel (etc) ».
En explorant Bravo ! j’ai eu le plaisir de retrouver certaines marques comme Terraroom et ses petites forêts sous verre, Atropos et ses bestioles encadrées, Pascale Cornu et ses dernières créations stylées de saison…
Depuis quelques temps Vevey grandit, se diversifie et c’est grâce entre-autre à des projets comme celui-ci. Un lieu rassemblant avec amour la variété locale avec goût, c’était la touche qui manquait du côté de la Riviera. Pense à rendre visite à Camille et son équipe lorsque tu flâneras la prochaine fois à Vevey, elles t’en mettront plein les yeux.

– Carla

 


Précédent Nos coins culturels#1 Suivant : La chronique mensuelle – Mevin Kartin

Pas de commentaire

Laissez un commentaire !

Laissez un commentaire !